Veuillez télécharger la dernière version du lecteur d'animation flash afin de visualiser correctement la page web. Adobe Flash Player

Nos conseils du mois de décembre


Haies et massifs


Le mois de décembre annonce les premiers grands froids. Si ce n'est pas encore fait, pensez à protéger vos plantes peu rustiques. Butez-les avec de la terre ou du compost et couvrez-les d'un voile de protection.

S'il ne gèle pas en journée, la période est toujours propice à la plantation. Pensez aux plantes vendues racines nues, comme les rosiers, les fruitiers et de nombreux arbres d'ornement à feuillage caduc, qu'il est plus facile de transporter racines nues qu'en pot ou en motte. Continuez la plantation des vivaces rustiques et des sujets en conteneur, il est bon de les planter avant leur redémarrage printanier.

Les rosiers buisson peuvent être rabattus à la moitié de leur végétation, avant la taille d'hiver qui s'effectue fin février - début mars. Un apport de compost peut être effectué au pied des rosiers.

Elaguez ou faites élaguer les arbres d'ornement. Le repos végétatif est propice à ces travaux. Profitez d'un temps sec pour les réaliser. Travaillez en sécurité pour éviter tout accident.

Ramassez les feuilles tombées à terre et mettez-les au compost. Une fois décomposées, elle feront un très bon amendement pour vos massifs. Vous pouvez également les utiliser comme paillage sur les plantes sensibles aux grands froids.

Si vous souhaitez déplacer des vivaces, des arbustes ou un arbre encore jeune, profitez du repos hivernal pour réaliser la transplantation. A la bêche, réalisez une motte de terre d'un volume adapté à la taille de la plante puis procédez de même que pour une plantation (creusement de la fosse, amendement, arrosage...) pour l'installer à son nouvel emplacement.

Le mois de décembre doit être mis à profit pour aérer et amender les parcelles de terre laissées nues. Bêcher à l'automne s'avère souvent plus facile qu'au printemps, une fois que la terre a été tassée par le gel et les intempéries. Retournez aussi la terre au pied des arbustes. Apportez du compost ou à défaut de la corne broyée ou de la poudre d'os.
 
 

Au verger


Une fois les arbres fruitiers défeuillés, il est conseillé d'appliquer sur les fruitiers à pépins et à noyau un traitement à base de bouillie bordelaise. A renouveler au printemps à l'éclosion des bourgeons, ce traitement permettra de réduire les risques de maladie fongique la saison prochaine (tavelure, rouille, cloque...). Pensez à ces traitements préventifs, il n'existe pas toujours de solution permettant d'enrayer la maladie une fois qu'elle est déclarée !

Brossez les troncs de vos arbres fruitiers à l'aide d'une brosse à poils durs. Cela permettra de déloger les oeufs et larves des insectes nuisibles qui trouvent refuge dans les replis de l'écorce, les mousses et les lichens.

Les arbres à noyau peuvent être nettoyés des bois morts et les branches trop âgées ou mal positionnées peuvent être supprimées. Réalisez vos travaux de coupe une journée où l'air est sec. Vous pouvez nettoyer les plaies de taille avec une solution de bouillie bordelaise et appliquer un mastic immédiatement après la coupe sur les plaies d'un diamètre supérieur à 2 cm.
 

 


© Pépinières Rey Morancé (Rhône, 69, Lyon, Villefranche) - 2018