Veuillez télécharger la dernière version du lecteur d'animation flash afin de visualiser correctement la page web. Adobe Flash Player

Nos conseils du mois de juin


Haies et massifs

 
Les arbres et arbustes plantés ce printemps nécessitent d'être arrosés lors des longues périodes sans pluie. Arrosez de préférence le soir, ou à défaut le matin. Deux bons arrosages par semaine valent mieux que des petits arrosages réguliers. Et n'oubliez pas qu'un binage vaut deux arrosages !
Le temps du mois de juin est favorable au développement des colonies de pucerons. Détectée très tôt, une attaque peut être enrayée en supprimant les extrémités des rameaux attaqués. Avant de traiter, observez attentivement les insectes présents. S'il y a déjà quelques larves voraces de coccinelle et autres insectes auxiliaires, inutile de traiter ! Si vous décidez de traiter, intervenez le plus tôt possible.

Il est encore temps de tailler les arbustes à floraison printanière. Ne comptez pas le faire cet hiver car vous supprimeriez alors les fleurs de l'année prochaine, ces arbustes fleurissant sur le bois d'un an. Coupez à la base les rameaux les plus anciens pour assurer le renouvellement des branches et supprimez les rameaux situés au coeur de l'arbuste ou mal orientés.


Au verger


Récoltez les cerises. Pour étaler la récolte, mélangez les variétés. Les variétés précoces produisent depuis la fin du mois de mai,les plus tardives produisent jusqu'au début du mois de juillet.

Passez dans les arbres fruitiers pour éclaircir les fruits. Les fruits récoltés seront meilleurs et plus gros. L'opération consiste à supprimer les fruits en surnombre afin de favoriser les fruits restants. Procédez tôt, au début du grossissement des fruits. Observez leur répartition et leur nombre. Pour les pommiers et les poiriers, laissez deux fruits par bouquets. Espacez les bouquets de façon à laisser 6 à 10 fruits par mètre de branche charpentière. Pour les pêchers, laissez 5 fruits maximum par branche. Pour les pruniers, si la production alterne d'une année sur l'autre, réduisez le nombre de fruits lors des grosses années.

Mettez en place les paillages au pied de vos arbres et arbustes fruitiers. Paille, paillettes de lin, copeaux de cacao, écorces de pin, choisissez-le en fonction de vos besoins (tenue dans le temps, stabilité par rapport au vent, aspect décoratif...). A défaut de paillage, un binage vous permettra de conserver l'humidité au pied des plantes mais n'empêchera pas l'installation des mauvaises herbes.

© Pépinières Rey Morancé (Rhône, 69, Lyon, Villefranche) - 2018